Les Actualités

Benoît Dorsaz
Viticulteur

Vous êtes ici : accueil > actualités > mai 2009

Mai 2009 Le mildiou tente une offensive.

Le mildiou est un champignon, très dangereux pour la vigne. Il a été importé d'Amérique en France vers 1878 puis il s'est répandu dans toute l'Europe. Ce champignon s'attaque a tous les organes verts de la vigne. Les futures fleurs de vigne sont particulièrement sensibles et le mildiou peut anéantir une récolte entière. La biologie de ce champignon est bien connue et, grâce à des détecteurs placés dans le vignoble, on peut prévoir les infections de mildiou. Ces détecteurs prennent de nombreuses mesures météorologiques et modélisent le développement du champignon. Grâce à l'internet, les viticulteurs ont accès en direct à l'évolution de la situation et peuvent lutter de manière très ciblée. Ces modèles ne servent que d'aide à la décision car l'observation, l'expérience et le feeling du vigneron demeurent indispensables. J'utilise ces modèles pour éviter tout traitement inutile.

Ce printemps, les appareils ont détecté une première infection le 27 et 28 avril, nous laissant un délai jusqu'au 8 mai pour traiter nos vignes. Je n'ai traité qu'une partie de mon vignoble car je tiens compte d'autres paramètres, comme la pousse de la vigne et l'emplacement des parcelles.

Dans les vignes cultivées sans herbicide, voici venu le moment de faucher. L'herbe pousse vite, trop vite...

Mai est la saison de l'ébourgeonnement. Nous choisissons les sarments et enlevons les pousses inutiles. L'ébourgeonnement est très important pour la qualité et la pérennité du cep.

Les orages de mai sont redoutés. Les sarments sont fragiles et les coups de vent peuvent les casser et dénuder ainsi un cep. Heureusement, le violent orage du 9 mai n'a pas fait trop de dégâts dans mes vignes...

©2005-2010 | Benoît Dorsaz - Ch. du Midi 37 - CH-1926 Fully | Tél : +41 27 746 11 25 | Fax : +41 27 746 20 45 | info@benoit-dorsaz.ch

created : 06.02.09 - modified : 06.02.09